Les sons de cloches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les sons de cloches

Message par oniriq le Mer 12 Oct - 11:28

Bonjour ! Je viens ici donner mon expérience perso, en fait de baclo, puisque qu'ici on accepte les parcours différents...Donc, pour moi, le baclo a été un fiasco car j'ai vécu trois mois d'été, pratiquement TOUT l'été, dans un état lamentable, ma conso a augmenté "grâce" aux encouragements des forums qui préconisent qu'il faut boire avec le baclo-pour-voir-quand-l'indifférence-arrive !!! Une imbécillité car si on dit à un alcoolo-dépendant "bois ce que tu veux" il ne se fait en général pas prier....d'où une belle augmentation chez moi (mon foie et mes gamma-gt remercient les modo si pro !!!).....Cette consommation concomitante a généré des ES ravageurs et c'est tout juste si encore maintenant j'en subi les conséquences, p.ex. sur l'acuité visuelle. Heureusement que je suis tombée sur une amie médecin (cheffe d'un service d'abus de substances, pas contre le baclo, je précise)...qui me connaît bien et qui a dit tout de suite "le baclo n'est pas fait pour toi, arrête ça tout de suite"....ce que j'ai fait (j'étais à 125 mg) en diminuant tous les deux jours. Pour moi ce fut une résurrection, carrément. J'ai tout de suite switché sur un programme Alcochoix et maintenant j'ai baissé ma conso considérablement. Je me sens bien et c'est le principal. Cette amie m'a toutefois dit d'arrêter tout "pour le moment", et "tu pourras toujours retenter le coup un peu plus tard"...Donc, si d'aventure, (ce que je ne souhaite pas mais on ne sait jamais) je devais recommencer le baclo, ça serait SANS ALCOOL PENDANT LA PERIODE DE MONTEE....comme l'a fait Ameisen. Les modos des forums, qui ne sont ni alcoologues, ni médecins, ni psychologues ou psychiatres, veulent être plus royalistes que le roi, et "prescrire" des dosages et des schémas de prises à des personnes virtuelles dont ils ne savent rien de l'état général, physique et psychique, ce qui n'est vraiment pas éthique. Voilà pour mon expérience perso, mais je suis tout de même bien contente que le baclo amène des "guérisons" mais si, comme je l'ai aussi lu, il faudrait le prendre à vie....comme pour une maladie chronique, je ne considère toutefois pas cela comme une guérison.
Bon, voilà, il fallait quand même que je raconte mon expérience, et je ne cache pas que mon prescripteur m'avait bien avertie au début, de ces pourcentages de non-réussite, mais le hic c'est qu'ils veulent à tout prix pousser les gens à continuer, alors qu'on voit que ça ne leur convient pas, pour remplir les colonnes de leurs études perso...
Amitiés, je vous lis toujours avec intérêt
oniriq
avatar
oniriq

Messages : 2
Date d'inscription : 12/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sons de cloches

Message par Criquette le Mer 12 Oct - 12:19

Bonjour Oniriq,

Pascale, qui a réussie il y a très peu (une semaine) a entamé le traitement tout en consommant. Je constate sa réussite au bout d'à peine 40 jours. Nous sommes parfaitement lucide quant à la chance (?).
Deux petites réflexions:
1) ABSOLUMENT PERSONNE ne réagit de la même façon à ce traitement. Donc pas de règle d'or. Donc tâtonnement obligé.
2) Si tu ne consommes pas, comment savoir ou t'arrêter ? Pascale a tenu un cahier de conso. Très vite moral remontant, baisse des conso, et ainsi de suite.

Pascale est diabétique insulino-dépendante depuis l'âge de 3 ans. 42 ans de recul. Nous avons intégré, en attendant peut être mieux, que la prise serait à vie. C'est bien d'une maladie chronique dont nous parlons.

Amicalement,

Patrick
avatar
Criquette

Messages : 24
Date d'inscription : 23/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sons de cloches

Message par AxxisII le Mer 12 Oct - 12:48

Salut Oniriq,

Heureux de voir que tu as reçu le lien de confirmation.
Comme tu l'as si bien dit, les modos ou autres ne peuvent pas te donner une posologie, juste un fil conducteur à tester en accord avec ton médecin bien entendu.

Les conseils que je donne sont juste sur l'augmentation ou pas de la posologie du baclofène mais surtout que tu en parles à ton médecin avant.
Autrement, mes conseils se résument surtout sur l'étalement de ta posologie sur ta journée car comme le disait Patrick, il faut y aller à tâtons.

Donc pour la répartition de cette posologie pas de souci, on peut aider mais pour l'augmentation des doses, ce seront juste des conseils à voir avec ton médecin pour voir si il est d'accord ou pas. Nous ne sommes pas médecins mais connaissons pas mal le produit car nous en prenons tous ou en avons pris.

AxxisII

_________________
Vivent les trous de verre !
avatar
AxxisII
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 43
Localisation : Moulins, Allier

Voir le profil de l'utilisateur http://baclofene.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sons de cloches

Message par Invité le Mer 12 Oct - 15:51

Bonjour..
Je ne sais sur quels forums "on t'a encouragé" a boire sous Baclofene??? Enfin la délation ayant couté très chère pendant la guerre.... On s'en fout.
Mais bon..faut pas pousser mémé dans les orties...Pour beaucoup l'alcool et Baclofene c'est un peu de la dynamite dans la tête..On ne peut qu'essayer de moderer sa consommation en attendant que le Baclofene donne ses premiers effets "kiss cool".
Ça n'a pas marché pour toi!! Tu fais parti des 20% d’échecs...Ok mais je trouve que tu incrimines un peu trop ces "pseudo" modos quelqu'ils soient et pourtant que j'en ai connu un de très mauvais... (non pas toi AxxisII)..
Maintenant bon vent a toi sur ton nouveau programme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sons de cloches

Message par Invité le Mer 12 Oct - 17:13

Bonjour et bienvenue Oniriq,

Je sais pas quoi tu es passée avec le Baclofène. D'autant plus, que comme tu partais avec un prescripteur renommé, tu avais toutes les chances de ton côté ! Mais tu es perspicace et ta façon de faire pour l'instant est certainement un chemin très intéressant pour arriver ensuite au traitement par le Baclofène. L'essentiel est que cela te convienne.

De toutes les façons, quelque soit ton choix actuellement, je suis vraiment heureuse de te voir parmi nous.

Amicalement

Florette

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sons de cloches

Message par mamoun61 le Mer 12 Oct - 19:05

Bonjour Oniriq,
C'est bien de dire tout ce qui ne va pas ...faut rester honnête dans nos échanges.
Pour ma part j'ai réussi à atteindre le seuil d'indifférence, en consommant mais de moins en moins car les pulsions diminuaient...
Et c'est vrai aussi que je me suis arretée du jour au lendemain, ça fait tout drôle ...
Voilà, continues ton parcours avec un maximum d'aide, si tu as un bon médecin, c'est super, profites en !!!
Avec toute mon amitié,
mamoun
avatar
mamoun61

Messages : 26
Date d'inscription : 27/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sons de cloches

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum